radiotamtam.org/ads.txt. google.com, google.com,google.com, pub-3931649406349689, DIRECT, f08c47fec0942fa0/ ===

©Revue des médias africains RadioTamTam AFRICA du 27 novembre 2023 REVUE DE PRESSE 27 novembre 2023

27 novembre 2023 à 18h22 - 318 vues

Par Félicité VINCENT

Good morning africa, Good Evening africa,  Rejoignez-nous en direct debout ensemble

Bienvenue à la ©Revue de presse aperçue sur l’actualité africaine du lundi 27 novembre 2023 où nous explorons certaines des plus grandes histoires du continent cinq fois par semaine à RadioTamTam Africa.

Après le coup d’Etat au Gabon : Des préavis de grève sont déposés dans plusieurs compagnies du secteur pétrolier gabonais.

Il y a  deux préavis de grève déposés auprès des deux compagnies Assala Gabon et Addax Petroleum par l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). Il y a aussi deux  sociétés majors dans la production du pétrole  du Gabon, la Sogara l’unique raffinerie du pétrole au Gabon sont également visées par des préavis de grève. La question que l'on peut se poser pourquoi une telle poussée de fièvre dans ce secteur si vital dont dépend l’économie gabonaise sous embargo économie ?

Plusieurs préavis de grève sont déposés à Addax Petroleum et Assala Gabon qui expirent le lundi 4 décembre. Sylvain Mayabith  Secrétaire Général de l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) prévient si des négociations ne  s’ouvrent pas avant cette date le travail cessera dans une semaine dès 6h59.

« L'offre de rachat,  que Assala vend ses actifs à Maurel & Prom et les travailleurs réclament un bonus de bonne séparation. Il y a une fin de contrat à Sinopec Addax Petroleum et les travailleurs aimeraient connaître leur avenir. Les salariés demandent donc le paiement d'une prime de  fin de contrat dans le cadre d'un plan social au cas où les activités de Sinocep s'arrêtaient en 2024. »

La raffinerie nationale du pétrole Perenco, Maurel & Prom ainsi que Sogara sont aussi sous la menace d’une grève. «Ainsi donc, il y a rupture de dialogue social entre l'Onep et ces employeurs véreux.  La grève est le seul langage que ces opérateurs savent interpréter car nous n'avons pas d'autres choix. »

Par ces compagnies pétrolières n’ont pas réagi publiquement aux dénonciations de l’ONEP.  Le syndicat a sollicité la semaine dernière l’intervention urgente du ministre du Pétrole et de son collègue du Travail pour désamorcer la crise.

 

Unis dans la concorde et au-delà des frontières, c’est enfin notre essor vers la félicité. Je vous remercie.

Bonjour et bonne semaine, je m’appelle Félicité VINCENT CEO Founder de RadioTamTam Africa et j'ai le grand plaisir de présenter la Revue de presse des médias africains RadioTamTam AFRICA du 27 novembre 2023. N'oubliez pas que vous pouvez suivre notre couverture de l'Afrique et du monde d’Afrique sur les réseaux sociaux et via notre site internet.

 

 Soutenez cette revue de presse

 

À mesure que la période des fêtes avance, les traditions nous rassemblent et nous rappellent ce qui nous est cher. Pour beaucoup d’entre vous RADIOTAMTAM AFRICA et cette Revue de presse font partie intégrante de bon nombre de vos rituels quotidiens, tout comme ces joies saisonnières.

En tant que rédacteur de votre Revue de presse, je vous invite à inclure RADIOTAMTAM AFRICA dans vos traditions de vacances en soutenant le réseau qui enrichit la vie tout au long de l'année. Célébrons la tradition du journalisme indépendant et du récit qui touche des millions de cœurs et d'esprits chaque jour. Chaque Euro fait une différence. 
S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui 

 

Nous avons besoin de vous et, nous espérons  que vous donnerez une suite favorable de votre part, je vous exprime ma gratitude et ma reconnaissance chers donateurs potentiel. Merci pour votre générosité

 

Bienvenue dans la nouvelle revue de presse des médias africains RadioTamTam AFRICA, vous êtes en direct live sur toutes nos plateformes de diffusion des réseaux sociaux et ravie de vous retrouver. Nous vous présentons la revue des médias africains du 27 novembre 2023.

 

Commençons par un peu d’histoire

Voici une vue d’ensemble pour comprendre l’avenir de l’Afrique, aujourd’hui. Tradition, modernité, diversité

 

Le continent africain et les pays africains sont riches de leur histoire, et de leurs traditions forgées au fil des siècles : c’est tout naturellement que RADIOTAMTAM met en valeur la diversité de ces traditions qui se retrouvent dans toutes les formes d’art et de culture que ce soit la musique, la cuisine, la mode…

L’Afrique n’a pas oublié de «rentrer dans l’Histoire», au contraire, elle parvient à concilier tradition et modernité, une modernité que l’on peut vivre au quotidien tant les initiatives se multiplient, la jeunesse jouant de plus en plus un rôle d’avant-garde sur les plans économiques, sociaux, artistiques, voire politiques. L’Afrique ou plutôt les Afriques : c’est le credo de RADIOTAMTAM AFRICA de présenter le continent africain dans toute sa richesse, une diversité incroyable de peuples, d’ethnies, de langues, de coutumes, d’histoires qu’une seule vie ne suffit pas à couvrir.

Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité liée à l’Afrique en ce lundi 27 novembre 2023, car l’actualité est dominée par le continent africain.

LE PREMIER DEBOUT AFRIQUE CENTRE D’ETUDES  STRATEGIQUES  DE L’AFRIQUE ECRIT: Les conflits non résolus demeurent le facteur principal de la crise alimentaire en Afrique. Environ 149 millions d’Africains sont confrontés à une insécurité alimentaire aiguë, soit 12 millions de plus qu’il y a un an. Cela équivaut à une catégorie de risque de 3 ou plus (crise, urgence et catastrophe) sur l’échelle de 1 à 5 du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC). Quelque 122 millions de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, soit 82 % du total, se trouvent dans des pays en proie à des conflits, ce qui confirme que les conflits sont le principal facteur de l’insécurité alimentaire aiguë en Afrique. Huit des 10 pays africains les plus touchés par l’insécurité alimentaire aiguë sont confrontés à des conflits. Le nombre d’Africains confrontés à une insécurité alimentaire aiguë, c’est-à-dire 149 millions, a augmenté de 150 % depuis 2019, lorsque 61 millions de personnes se trouvaient dans cette catégorie. Cela met en évidence les effets cumulatifs des conflits non résolus sur la situation humanitaire en Afrique.

LE DEUXIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST SIERRA-LEONE AFRICANEWS/FRANCE24 ECRIT: Sierra Leone : reprise des activités dans le calme à Freetown. Le président de la Sierra Leone a déclaré que la plupart des responsables des attaques contre les principales casernes militaires et les prisons du pays avaient été arrêtés et que le pays était revenu à la normale après l’assouplissement d’un couvre-feu de 24 heures au profit d’un confinement du crépuscule à l’aube. Les attaques survenues tôt dimanche matin ont surpris les habitants et les forces de sécurité de ce pays d’Afrique de l’Ouest et ont suscité la crainte d’un éventuel coup d’État dans une région en proie à l’instabilité politique…Les habitants de Freetown, la capitale, ont été réveillés par des bruits de tirs émis par des hommes armés ayant tenté de pénétrer dans l’armurerie principale de la plus grande caserne du pays, située près de la villa présidentielle. Ils ont engagé des échanges de tirs soutenus avec les forces de sécurité et ont pris pour cible les principaux centres de détention, notamment la prison centrale qui accueille plus de 2 000 détenus, et ont libéré ou enlevé un nombre non confirmé de personnes, selon les autorités…Les attaques ont aggravé les tensions politiques en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, où les coups d’État se sont multipliés, avec huit prises de pouvoir militaires depuis 2020, y compris au Niger et au Gabon cette année. Le bloc économique régional d’Afrique de l’Ouest, la CEDEAO, dont la Sierra Leone est membre, a décrit les attaques comme un complot « visant à acquérir des armes et à perturber la paix et l’ordre constitutionnel » dans le pays.

LE TROISIEME DEBOUT AFRIQUE CENTRALE RDCONGO RADIO OKAPI ECRIT: Nord-Kivu : 70 blessés par balle évacués de Kanyarutchinya à Goma par MSF en 2 mois. L’organisation internationale Médecins sans frontières (MSF) a déclaré, samedi 25 novembre, avoir référé 70 cas de blessés par balle à Goma (Nord-Kivu) depuis octobre dernier pour la poursuite de la prise en charge. MSF évoque cependant, plusieurs défis notamment sécuritaire et d’accessibilité, qui ne rendent pas facile ses interventions dans la zone de Masisi notamment…L’escalade des violences armées dans le territoire de Masisi accroit l’afflux des déplacés, qui sont aujourd’hui éparpillés à travers tout le territoire. Cette escalade limite l’accès à certains humanitaires pour apporter leur appui aux personnes nécessiteuses dans cette région.

LE QUATRIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST MALI LE MONDE AVEC AFP ECRIT: Au Mali, libération d’un religieux catholique allemand enlevé en 2022. Un prêtre catholique de nationalité allemande, le père Hans-Joachim Lohre, disparu en novembre 2022 au Mali et considéré comme enlevé, a été libéré, ont indiqué, dimanche 26 novembre, deux responsables de l’archevêché et du gouvernement…Le père Hans-Joachim Lohre avait disparu alors qu’il était censé célébrer la messe dans un quartier de Bamako. Il était considéré depuis comme ayant été victime d’un kidnapping, courant au Mali mais exceptionnel dans la capitale…Surnommé « Ha-Jo », le prêtre allemand, membre de la Société des missionnaires d’Afrique, dits Pères blancs, vivait au Mali depuis une trentaine d’années. Il enseignait dans la capitale malienne à l’Institut de formation islamo-chrétienne, qui reçoit des étudiants venus d’Afrique. Il était aussi secrétaire national d’une commission de dialogue interreligieux. Il s’agit du deuxième Allemand libéré en moins d’un an au Sahel, après la libération en décembre 2022 de l’humanitaire allemand Jörg Lange, enlevé le 11 avril 2018 dans l’ouest du Niger, région frontalière du Mali en proie aux actes djihadistes.

LE CINQUIEME DEBOUT AFRIQUE CENTRALE TCHAD RFI ECRIT: Référendum constitutionnel au Tchad: des coalitions politiques lancent leurs activités de campagne. Au Tchad, la campagne référendaire a démarré, samedi 25 novembre. Les Tchadiens sont appelés aux urnes, le 17 décembre prochain pour permettre un retour à l’ordre constitutionnel en se prononçant « pour » ou « contre » la nouvelle loi fondamentale qui maintient la forme unitaire de l’Etat. Des coalitions de partis politiques pour les camps du « oui » et du « non » ont lancé officiellement leurs activités de campagne, samedi, à Ndjamena. Cette campagne de vingt jours permettra aux différentes tendances politiques d’échanger avec les populations sur le choix de la forme de l’État. Un processus qui rebat les cartes du jeu politique : certains partis politiques qui s’opposaient à l’ancien président Idriss Déby, soutiennent aujourd’hui son fils, Mahamat Idriss Deby. C’est le cas de l’ancien opposant historique, Saleh Kebzabo, actuel Premier ministre de transition. Il est le président de cette coalition en faveur du « Oui » à la nouvelle Constitution…De son côté, le Front du « Non », une coalition de partis favorables à un régime fédéraliste s’inquiète de potentielles fraudes, le jour du vote…Pendant ce temps, des organisations de la société civile ont déposé une requête auprès des autorités judiciaires pour demander la suspension de cette coalition pour le « oui » au référendum constitutionnel. Selon elles, la présence à sa tête du Premier ministre de transition violerait le principe de neutralité.

LE SIXIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST NIGER RFI ECRIT: Niger: la junte abroge une loi criminalisant le trafic de migrants. Le chef de la junte au Niger, le général Abdourahamane Tiani, a signé le décret d’abrogation ce 27 novembre 2023, indique à RFI le ministre nigérien de l’Intérieur. La loi de 2015 sur le trafic illicite de migrants punissait de trois à dix ans d’emprisonnement et de 1 à 5 millions de francs CFA d’amende – jusqu’à 7500 euros donc – toute personne qui, en échange d’avantages financiers ou matériels, assurait l’entrée ou la sortie illégale au Niger d’un non-ressortissant ou d’un non-résident permanent, ou lui fournissait documents de voyage ou d’identité frauduleux. Le nombre de migrants ouest-africains qui traversaient la frontière nigérienne vers la Libye ou l’Algérie dans le but d’atteindre l’Europe avait rapidement chuté de 350 par jour à 100 par semaine. Et le Niger était devenu non plus un pays de transit, mais un pays de rétention de migrants, régulièrement rapatriés dans leur pays par l’Organisation internationale des migrations (OIM)…Au grand dam de l’Union européenne, qui avait encouragé l’adoption de cette loi au Niger pour éloigner les migrants subsahariens de ses côtes. Mais les relations de Bruxelles avec Niamey se sont gâtées depuis le renversement le 26 juillet 2023 du président Mohamed Bazoum, dont le Parlement européen a encore exigé la libération immédiate la semaine dernière.

LE SEPTIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST BENIN RFI ECRIT: Bénin: Le président Talon invite Les Démocrates pour discuter de l’audit du fichier électoral. Le chef de l’État Patrice Talon reçoit ce lundi après-midi, au palais présidentiel, le principal parti d’opposition Les Démocrates. Boni Yayi qui le dirige va conduire en personne la délégation. Récemment, Il a écrit à la communauté internationale pour dénoncer le système électoral et réclamer un audit du fichier en vue des élections générales de 2026. Patrice Talon les invite pour en discuter mais l’opposition souhaite élargir la discussion à d’autres sujets. C’est après la requête de Boni Yayi d’auditer le fichier électoral et ses doutes sur les organes en charge des élections que le chef de l’Etat béninois a pris l’initiative de cette rencontre…Boni Yayi aura à ses côtés trois ténors de son parti dont Eric Houndété, aujourd’hui numéro deux, qui avait souvent formulé ses revendications. Dans un communiqué, le parti d’opposition dit vouloir rajouter à l’ordre du jour, « le vote de la loi d’amnistie en faveur des exilés et détenus politiques, l’organisation d’un dialogue politique national, l’emploi des jeunes ». Commentaire d’un proche de Patrice Talon : « on vous invite à un mariage et vous voulez établir le menu ».

LE HUITIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’EST KENYA RFI ECRIT: Kenya: le comité du dialogue national rend son rapport très attendu. Le comité du dialogue national a rendu samedi 25 août un rapport très attendu. Ces discussions bipartisanes entre le camp du président William Ruto et celui de l’opposant Raila Odinga. Le comité a été mis en place en août après plusieurs semaines de manifestations anti-gouvernementales. Depuis trois mois, les représentants des deux camps négocient…Plusieurs recommandations sont proposées par le Comité du dialogue national. La réduction de 50% des budgets voyage du gouvernement, une baisse de 30% de leurs indemnités lors de ces déplacements, la création d’un poste de chef de l’opposition et celui de Premier ministre. Ou encore plusieurs réformes autour du processus électoral…Le rapport doit désormais être remis à William Ruto et Raila Odinga pour validation, avant d’être discuté au Parlement. Le président kényan a déjà annoncé lors de la messe dimanche que les recommandations proposées étaient « pratiques et bonnes pour le pays ».

LE NEUVIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST SENEGAL AGENCE DE PRESSE SENEGALAISE ECRIT: Le président Macky Sall a ouvert les travaux du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. La 9ème  édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’est ouverte ce lundi à Diamniadio, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall. Le président Sall a donné le coup d’envoi des travaux en présence de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, arrivé au Sénégal ce matin, du Premier ministre bissau-guinéen, Geraldo Martins et du ministre délégué aux Affaires étrangères du Japon, Horri Iwao. Des membres du gouvernement sénégalais, le corps diplomate accrédité à Dakar et de nombreuses autres personnalités civiles et militaires prennent aussi part à la rencontre. Cette neuvième édition du forum, qui se tient lundi et mardi, est placée sous le thème « L’Afrique des potentiels et des solutions face aux défis sécuritaires et l’instabilité institutionnelle »…Les thèmes débattus porteront sur la cyber sécurité, l’instabilité institutionnelle, l’extrémisme violent, la sécurité, la gouvernance, etc.

JE TERMINE PAR LE DIXIEME DEBOUT AFRIQUE DE L’OUEST AFRIQUE DU SUD BBC ECRIT: Les Black Mambas : l’unité anti-braconnage entièrement féminine d’Afrique du Sud. Les Black Mambas, qui tirent leur nom d’un serpent au venin très mortel, sont la première unité anti-braconnage entièrement féminine d’Afrique du Sud. Depuis leur création en 2013, elles ont eu un impact significatif sur la conservation de la faune locale. En supprimant les collets et les pièges, le groupe affirme avoir réduit le braconnage de manière significative et éliminé le braconnage des rhinocéros au sein de la réserve. Leur approche est controversée : les femmes gardes forestiers ne portent pas d’armes et font appel à des renforts armés lorsqu’elles rencontrent des braconniers armés. Les rangers sont suivis en temps réel et disposent de leur propre centre de contrôle. Elles sont équipées de sprays au poivre, de menottes et de radios et ne participent pas aux embuscades. Les Black Mambas se relaient pour patrouiller dans la réserve naturelle d’Olifants West, qui s’étend sur 20 000 hectares (200 kilomètres carrés), à l’affût des pièges et des traces d’incursion dans le périmètre de la clôture. Ils s’appuient sur un entraînement intensif et une discipline de type militaire pour réagir à tout type de situation…Pour de nombreuses femmes des communautés locales, les possibilités d’emploi sont rares. Le fait de devenir une Black Mamba renforce le statut social des femmes et leur permet d’acquérir une indépendance économique.

 

Chers amis de RadioTamTam.com

 

Prenez un grand plaisir  de prendre soin de vous-même. Mental – Corps – Esprit.

RadioTamTam.com est une webradio généraliste 100 % en ligne créée en 2017. RADIOTAMTAM AFRICA, c'est le cœur de l'Afrique sans quitter la France. RADIOTAMTAM AFRICA, c'est la quintessence de la diversité, de la richesse et de la créativité du continent africain sur la RADIOTAMTAM AFRICA en France. RADIOTAMTAM AFRICA, c'est une immersion totale dans la culture, la mode, la musique et l'information qui forgent l'âme spirituelle de l'Afrique. À l’ère de la révolution technologique, c’est le patrimoine culturel et spirituel qui constitue le facteur clé de la préservation de l’identité africaine.

 L’Afrique avec une population jeune de 1,3 milliard d’habitants qui devrait doubler d’ici 2050. L'Afrique ce n'est pas le continent de l’avenir c’est le continent du présent, agissons ensemble maintenant.  L'Afrique ne doit pas attendre que les circonstances changent, elle est déjà en train de façonner son propre destin.

Vous souhaitez communiquer afin de développer votre notoriété, valoriser votre image et/ou dynamiser vos ventes ? L'audio digital est un média en plein essor et idéal pour promouvoir votre activité à des tarifs attractifs auprès d'une audience et d'une communauté dynamique:


- Nouvelle création, lancement de produit
- Proposition de services
- Artisan, commerce, restaurant
- Entreprise, marque...
Chaque jour, plus de 8,8 millions de personnes écoutent la radio sur des supports numériques en France, soit 15,9% de la population de 13 ans et plus.
Diffusez votre publicité à RADIOTAMTAM AFRICA à partir de 120 € pour 28 diffusions pendant un mois. Publiez un article sur notre site internet ayant une forte autorité.

COMPRENEZ L’AVENIR DE L’AFRIQUE... AUJOURD’HUI

Nous pensons que l’Afrique est mal représentée et mal sous-estimée. Au-delà de la vaste opportunité qui se manifeste sur les marchés africains, nous mettons en évidence les personnes qui font une différence; les dirigeants qui changent la donne, les jeunes qui sont à l’origine du changement et une communauté d’affaires infatigable.

 

C’est ce qui, selon nous, changera le continent, et c’est ce dont nous faisons à RadioTamTam AFRICA. Avec des enquêtes percutantes, des analyses innovantes et des plongées approfondies dans les pays et les secteurs, RadioTamTam AFRICA fournit les informations dont vous avez besoin.

 

Enfin un dernier mot…

La liberté d’informer et d’être informé est un droit fondamental et un pilier de la démocratie. Elle est menacée par l'Europe, la censure et l’espionnage. Soutenons les journalistes qui nous informent librement sans soumission. Je pense que le journalisme n’est pas un travail ; c’est une responsabilité. Cette dimension de sortir de la propagation de la désinformation est la responsabilité, cela concerne particulièrement celui qui est responsable par devoir d’informer, c’est-à-dire le journaliste, gardien des nouvelles. Celui-ci, dans le monde contemporain, n’exerce pas seulement un métier, mais une dimension véritable mission. Le journaliste à la  tâche, dans la frénésie des nouvelles et dans le tourbillon des scoops, de rappeler qu’au centre des informations, ce n’est pas la rapidité dans la transmission et l’impact sur l’audience, mais ce sont les personnes. Informer c’est former, c’est avoir affaire avec la vie des personnes.

 

La disparition du journalisme factuel est l'une des plus grandes menaces pour la démocratie. La station RADIOTAMTAM AFRICA travaille pour couvrir notre communauté d'une manière que personne d'autre ne fait. Notre rôle de recherche de la vérité et de responsabilisation des personnes au pouvoir est plus important qu'il ne l’ait jamais été. Nous ne pouvons le faire qu'avec le soutien de nos lecteurs et auditeurs. Votre soutien compte. Faites un don au journalisme public aujourd’hui.

Abonnez-vous à la revue de presse aperçue sur l’actualité africaine, des pays du continent africain.

Ecoutez cette revue de presse entière dans la nouvelle émission ©Revue de presse des médias africains RadioTamTam AFRICA. Vous pouvez retrouver ce podcast aussi sur les plateformes suivantes Apple PodcastGoogle Podcast- SpotifyAmazon Abonnez-vous à notre chaîne youtube RadioTamTam Abonnez-vous à notre chaîne Télégram RadioTamTamédia

Téléchargez l'application RADIOTAMTAM AFRICA pour vos appareils iOS ou Android. Rejoignez-nous, commentez, partagez avec vos proches et vos amis ! Envoyez-nous des nouvelles, des commentaires. Vous cherchez plus de contenu de qualité ? Découvrez toutes l’actualité  www.radiotamtam.org la musique, la politique, la santé et plus encore !

 

Diffusez votre soutien en cette saison des dons

 

Cette semaine, remerciez RADIOTAMTAM AFRICA que vous aimez et sur lequel vous comptez en faisant un don. Votre contribution alimente un journalisme approfondi et des histoires significatives de votre communauté, de votre nation, de votre monde. À l’approche de Nöel je donne, chaque don fait une différence. Agissez maintenant. Montrez votre soutien dès aujourd’hui. S'il vous plaît, rejoignez-nous avec un don aujourd'hui.

C’est pourquoi nous, nous adressons à vous et comptons sur votre générosité pour agir ensemble, en nous soutenant dans la réalisation de notre projet à destination de pouvoir continuer notre activité d’information dans des bonnes conditions et, à la réalisation de notre projet d’accueillir « des artistes conscients », qu’ils soient poètes, musiciens, écrivains, peintres ou photographes, africains ou originaires d’autres pays.

Sans vous rien n'est possible. Notre liberté c'est vous qui nous la donnez  1 abonnement = 1 soutien. La revue de presse d’aujourd’hui vous a été présentée par Félicité VINCENT et Gilles Abot à la technique.

radiotamtam.org/ads.text.

RADIOTAMTAM AFRICA la parole est une force ! Nous croyons au pouvoir de la voix, que c’est par les petits gestes que viennent les grands changements ! Diffusez votre station RadioTamTam AFRICA pour écouter plus d’histoires.

Envie de rejoindre l'aventure RADIOTAMTAM AFRICA? On recrute sans cesse de nouvelles pépites de bénévoles salariés qui ont le goût de l’entrepreneuriat et l’envie d’innover dans le secteur du webradio marketing digital, envoyez nous votre lettre de motivation et votre CV. Nous vous contacterons.

« Tout ce que l'esprit conçoit et croit, il peut l'obtenir».  Napoléon Hill – « Tout est possible à celui qui croit » C’est pourquoi il nous tient à cœur de proposer un média gratuit, aux méthodes journalistiques rigoureuses, accessible à tous.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article