AFRIQUE2050 : Ce chef met en lumière les racines du véganisme dans la cuisine africaine

09 mai 2021 à 21h04 - 997 vues

Par RadioTamTam

Le chef Nicola Kagoro – également connu sous le nom de chef Cola – s’apprête à lancer un livre de cuisine entièrement à base de plantes dans le but de stimuler l’éducation alimentaire à base de plantes. Le chef végétalien est le chef cuisinier du ranger Zimbabwéen Akashinga; Une unité anti-braconnage entièrement féminine qui mange des aliments entièrement sans animaux. Chef Cola s’assure qu’aucun des rangers Akashinga manger de la viande sur sa montre, et elle prévoit d’étendre cette main d’influence au-delà de sa cuisine de camp.

Kagoro a passé la majeure partie de sa vie à grandir à New York, mais est retourné au Zimbabwe où elle est née. Elle a commencé à cuisiner en Afrique du Sud lorsqu’elle a déménagé au Cap pour un stage dans un hôtel cinq étoiles. Une fois sur place, elle a commencé à cuisiner dans un restaurant appelé Plant, ouvrant le monde du véganisme et des modes de vie à base de plantes au jeune chef.

« Il est littéralement tombé sur mes genoux », a déclaré Kagoro LIVEKINDLY. « Une fois que j’ai commencé à travailler pour un restaurant 100 % végétalien (je travaillais essentiellement six à sept jours par semaine), j’ai passé beaucoup de temps à manger des aliments végétaliens à base de plantes. Donc, il a fini par être une routine et un mode de vie.

Une fois introduit à l’alimentation à base de plantes, chef Cola ne pouvait pas faire demi-tour. Depuis, elle s’est consacrée à la création d’une cuisine entièrement végétale, dans l’espoir de toucher et d’éduquer les gens sur les avantages et le potentiel de la cuisine végétale. L’éducation alimentaire à base de plantes est le moteur de la mission de Kagoro, mais elle veut spécifiquement se concentrer sur la cuisine africaine indigène. Sa mission est de montrer aux communautés que les aliments à base de plantes peuvent être délicieux et nutritifs tout en reliant les gens à leurs ancêtres.

La cuisine zimbabwéenne de Kagoro, Back to Black Roots, nourrit les 171 rangers et membres de l’unité Akashinga. L’objectif principal de la cuisine est de garder les rangers nourris, fournissant des repas nutritionnels pour les rangers de conserver la performance physique de pointe. Kagoro tient à souligner qu’avant la colonisation, une grande partie du continent africain a mangé principalement des aliments à base de plantes.

« Le véganisme est quelque chose que tout le monde semble penser « ce n’est pas africain », a déclaré Kagoro. « [Les gens pensent] 'nous l’introduisons en Afrique.' Mais c’est en fait l’inverse.

Le chef puise également dans les recettes et les régimes alimentaires de sa propre famille. Elle a fait des recherches sur le régime alimentaire de sa grand-mère et a découvert qu’elle ne mangeait absolument pas de viande. Elle s’est rendu compte que la viande s’est intégrée dans le régime alimentaire de sa famille pendant la génération de sa mère, alors elle a décidé qu’elle voulait raviver le régime alimentaire de sa grand-mère et le partager avec d’autres personnes. Au-delà de cela, elle espère que les gens trouveront l’inspiration pour chercher dans l’alimentation de leur famille pour trouver des traditions végétales similaires.

« J’ai réalisé, cette femme ne mange pas de viande », a déclaré Kagoro. « Elle n’a jamais mangé de viande. Elle était strictement végétalienne. J’ai regardé dans la généra tion de ma mère et j’ai réalisé, non. Il y a une différence ici - parce que ma mère et mes oncles, ils mangent de la viande. Et cette génération ne semble pas atteindre cet écart de 100 ans. La différence, c’est l’alimentation.

Une fois que Kagoro a appris le régime alimentaire de sa grand-mère, la nourriture a commencé à se lier à l’identité et la tradition d’une manière qu’elle n’a pas vu avant. Sa cuisine et sa cuisine à base de plantes seraient son moyen de discuter de l’identité et de l’ascendance. Elle a voulu souligner que de nombreux plats traditionnels africains ont été complètement végétaliens depuis leur création.

« Le véganisme pour moi signifie maintenant la culture et cela signifie patrimoine, dit-elle. « Je crois que mes ancêtres étaient végétaux et végétaliens. Grâce aux pratiques coloniales, nous avons développé des pratiques de consommation de viande. Nous l’avons utilisé pour plus d’argent, comme l’élevage de plus de vaches pour de l’argent essentiellement. [Mais] le véganisme était quelque chose dont mes ancêtres faisaient partie. Cela fait partie de mon héritage, cela fait maintenant partie de ma culture parce que j’ai un lien avec [mes ancêtres].

La mission primordiale de Kagoro est d’amener les gens dans un régime à base de plantes grâce à des aliments familiers et traditionnels. Elle espère présenter une éducation alimentaire accessible à base de plantes qui encouragera les gens à adopter ou au moins à essayer le mode de vie alimentaire. Au-delà de son travail avec les rangers d’Akashinga, son livre de cuisine Afro Vegan on a Budget devrait sortir des tablettes en novembre prochain, mettant à l’honneur la cuisine africaine traditionnelle à base de plantes. Elle a également contribué au développement communautaire en travaillant à l’établissement de jardins communautaires dans les quartiers et les écoles. Les jardins signifient servir d’endroit pour s’approvisionner en nourriture et enseigner aux gens ce que signifient le véganisme et les plantes. Kagoro est convaincu que ces méthodes inspireront ces communautés à repenser leur alimentation et à envisager un changement à base de plantes.

« Beaucoup de gens réduisent la viande, et se tournent vers les régimes végétaliens ou les régimes végétariens, dit-elle. « J’espère donc que l’avenir apportera plus de jardins et plus de jardinage pour plus de gens, même ceux qui vivent dans le centre-ville. »

SWEAT SWEAT MASQUE MASQUE

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info Et merci d'avoir lu.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Become a Patron!

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article