ECONOMIE-POLITIQUE Reconversion de Sibeth Ndiaye chez Adecco : le “oui, mais” du gendarme de la transparence

25 janvier 2021 à 18h19 - 439 vues

Par RadioTamTam

Saisi d’une requête concernant la reconversion au poste de secrétaire générale d’Adecco France de l’ancienne porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, le collège de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a émis un avis favorable, tout en exprimant quelques réserves.

Elle a tourné la page. Conseillère “presse et communication” d’Emmanuel Macron au début du quinquennat puis porte-parole du gouvernement jusqu’au remaniement de juillet 2020, Sibeth Ndiaye a été nommée secrétaire générale du groupe suisse Adecco, le 14 janvier dernier. Désormais en charge “des affaires publiques, du juridique, de la communication et des solutions emploi” ainsi que membre du comité exécutif du géant mondial du travail temporaire, l’ancienne dircom’ de l'Elysée a opéré ce virage professionnel avec l’aval de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Depuis la loi sur la transparence de 2013, l’institution contrôle notamment la mobilité public-privé des membres du gouvernement et des collaborateurs du président de la République.

Saisii de la demande de reconversion de Sibeth Ndiaye le 7 décembre dernier, le collège de la HATVP a rendu un avis de compatibilité. Tout en émettant quelques réserves. Si l’absence de relations déclarées avec le groupe d’intérim dans le cadre de ses fonctions au cabinet du président puis au gouvernement lui a permis d’écarter le risque de prise illégale d’intérêts, la Haute autorité a néanmoins estimé que “la nouvelle activité de Sibeth Ndiaye pourrait cependant être susceptible, dans certaines hypothèses, de remettre en cause le fonctionnement normal et impartial de ses anciens services”. En raison de “l’importance du groupe Adecco dans le secteur de l’emploi, il ne saurait être exclu que Sibeth Ndiaye, en tant que secrétaire générale, chargée des relations institutionnelles, accomplisse des démarches en direction de responsables publics avec lesquels elle travaillait dans le cadre de ses fonctions”, précise l’avis de la HATVP, disponible sur son site internet.

Afin d’annihiler tout risque de conflits d’intérêts, l’institution présidée par Didier Migaud a donc demandé à Sibeth Ndiaye de se déporter de plusieurs catégories de dossiers traités par Adecco, qui pourraient être en lien avec ses anciennes attributions. Pendant les trois années qui suivent la cessation de ses fonctions à la présidence de la République et au gouvernement — soit jusqu’au 31 mars 2022 et au 6 juillet 2023 — elle devra s’abstenir de “toute démarche, y compris de représentation d’intérêts (lobbying) auprès du cabinet du président de la République ainsi qu’auprès de tout membre du gouvernement qui était en fonction en même temps qu’elle”. Par ailleurs, l’ex-secrétaire d’Etat devra s’astreindre à la même obligation de réserve “auprès des membres de son ancien cabinet, dès lors qu’ils occuperaient toujours des fonctions publiques”.

Source : capital.fr

14,99€ le vol Les offres maison Les offres maison

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre généreux don financera notre mission. Veuillez faire un don maintenant.

Vous pouvez nous apporter votre soutien sur HelloAsso

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article