En direct: Une manifestation contre l'islamophobie démarre à Paris


10 novembre 2019 - 117 vues

La manifestation contre l'islamophobie s'est ébranlée ce dimanche 10 novembre à partir de la gare du Nord à Paris. Elle doit gagner la place de la Nation. Le rassemblement a été organisé à l'appel de plusieurs personnalités et organisations comme le NPA ou encore le Collectif contre l'islamophobie en France.

«Laissez les musulmans vivre leur foi», «Touche pas à mon voile, respectez mon choix»: une manifestation contre l’islamophobie se déroule ce 10 novembre dans la capitale française.

Plusieurs milliers de personnes prennent part à la manifestation, rapporte un correspondant de Sputnik présent sur place. Parmi ses participants figurent des représentants de la classe politique, comme l'Insoumis Éric Coquerel, ou des activistes, comme la figure emblématique des Gilets jaunes Jérôme Rodrigues.

Parti à 13h00 de gare du Nord, le cortège doit atteindre la place de la Nation.

​Appel à manifester

Une cinquantaine de personnalités, parmi lesquelles Jean-Luc Mélenchon, le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, la journaliste et réalisatrice Rokhaya Diallo, l'avocat Arié Alimi, la journaliste Aida Touihri ou encore Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, ont lancé un appel à manifester le 10 novembre à Paris pour dire «STOP à l'islamophobie» et à la «stigmatisation grandissante» des musulmans.

«Depuis des années, la dignité des musulmanes et des musulmans est jetée en pâture, désignée à la vindicte des groupes les plus racistes qui occupent désormais l'espace politique et médiatique français», écrivent les signataires de cette tribune publiée le 1er novembre dans Libération.

Citant notamment la récente attaque contre la mosquée de Bayonne, «l'humiliation d'une maman et de son enfant par un élu RN au conseil général de Bourgogne-Franche-Comté», ou les «discours racistes qui se déversent sur nos écrans à longueur de journée, dans l'indifférence générale», ils ont appelé à mettre fin aux «violences et aux agressions contre les musulmanes et les musulmans, qui se retrouvent progressivement déshumanisés et stigmatisés».

Pourtant, cette initiative n’a pas été soutenue par toute la classe politique. D’après l’AFP, «la notion-même d'"islamophobie" ainsi que l'identité de certains signataires de l'appel ont conduit une partie de la gauche à ne pas s'y associer, au PS ou au PRG, ou encore à relativiser leur soutien initial, comme l'eurodéputé EELV Yannick Jadot et le député LFI François Ruffin».

Ce n’est pas la première manifestation de ce genre. Ainsi, le 27 octobre, plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées à Paris pour dénoncer «l'islamophobie» et la «stigmatisation des musulmans» par des responsables politiques et dans les médias.

Source : Sputnik

Annoncer sur notre Radio

Plutôt mobile ? Ou Alexa ? Téléchargez votre App 

Alexa, mets RadioTamTam
Emmène RadioTamTam partout avec toi avec l’application mobile.

Téléchargez maintenant votre l’App Store, Google Play ou Alexa d'Amazon et vous aurez toutes l’actualités avec vous.

apps Store

Aidez-nous, vous pouvez nous aider financièrement.

Faire un don.jpg (57 KB)

Nos nouveaux partenaires

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article