GABON-INONDATIONS : TRITESSE ET DESOLATION A AVORBAME


21 octobre 2019 - 316 vues

Par Jophiel

 Le ras-le-bol des populations d’Akanda

Mais quand on vous demander de se lever comme  au Chili, en Algérie, au Burkina-Faso,  et au Liban, de faire partir ce régime despotique et ses miasmes qui ne font rien pour le développement  du Gabon, notre maison commune.

Que faites-vous ?

 Rien !

Vous braisez  de l’air, vous faites le VouVouLa à longueur de journée, les lives Facebook qui n’ont ni queue, ni tête.

Dans la diaspora Gabonaise, personne n’a aucune :

Vision

Mission

Engagement

Quel est l’impact mesuré de leurs actions ?

Tout va à hue et à dia.

Et cette diaspora gabonaise est atteint du syndrome Stockholm, elle reprend à la lettre la diversion du pouvoir style Willygate, sexe gloire et beauté entre eux. La  terre spoliée par la Caisse de consignation Française etc… toutes ces actions sont juste les feux de brousse, pour oublier la vraie souffrance de la variable peuple.

Non seulement, vous courez derrière le cortège triomphal, soit de Jean Ping, soit du Fantôme Alain Bongo président de facto du Gabon immergé, non ! Emergent, ben voyons ! Pour une modique somme de 5000 FCFA soit 9 €, sous la pluie ou les jeunes filles, les mères de familles, les pères de famille sont entrain de trémousser les fesses, dansant à la gloire du bourreau.

Que fait l’administration du régime Bongo ?  Rien ! Juste la précarité des nominations des ministres en CDD et rien d’autres ! Monsieur  Bruno Ben Moubamba en sait quelque chose de son éviction via un simple communiqué de presse. Que font les ministres en situation précaire ? Rien !  Alors ils n’ont pas la miséricorde pour le peuple. Car ils sont là justement pour remplir leurs comptes en banques et leurs ventres bedonnant qui  l’intéressent.

Au secours, le Gabon est en Danger !

Rien ne va plus au Gabon, le Gabon est malade, il va très mal !  

Port Gentil, ville pétrolière et capitale économique du Gabon souffre comme Libreville d’inondations régulières à chaque saison des pluies. C’est une ville construite sur une zone marécageuse, l’urbanisation galopante de la ville est anarchique et ne répond pas par aucun plan d’urbanisme, plan d’occupation des sols, sur le plan juridique, administratif et topographique.  Ce capharnaüm ne répond pas aux attentes du peuple depuis 50 ans.

Et pourtant, Port Gentil est la vache laitière de la société française  Total et le régime des Bongo et les siens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : ©Jophiel pour RadioTamTam.org

Annoncer sur notre Radio

Plutôt mobile ? Ou Alexa ? Téléchargez votre App 

Alexa, mets RadioTamTam
Emmène RadioTamTam partout avec toi avec l’application mobile.

Téléchargez maintenant votre l’App Store, Google Play ou Alexa d'Amazon et vous aurez toutes l’actualités avec vous.

apps Store

Aidez-nous, vous pouvez nous aider financièrement.

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article