Thomas Azier revient avec un clip et un magnifique EP

11 juillet 2018 - 114 vues

Surprise ! Un an après l'album "Rouge", Thomas Azier fait son retour aujourd'hui avec un nouvel EP intitulé "S t r a y". Pour présenter ce superbe projet de 4 titres, l'artiste néerlandais dévoile le clip illustrant "Echoes", qu'il a réalisé lui-même

Artiste sans frontière, Thomas Azier a passé le plus clair de ses dernières années entre Berlin et Paris. Deux villes et deux pays différents qui ont fortement influencé ses deux premiers albums "Hylas" (2014) et "Rouge" (2017), tous deux récompensés aux Edison, l'équivalent des Victoires de la Musique aux Pays-Bas. Soucieux d'explorer de nouveaux horizons à chaque projet, l'interprète de "Red Eyes" avait choisi d'opposer aux froideurs électroniques de son premier opus ("Ghostcity") des arrangements chaleureux et dépouillés. Une douceur rassurante émanait ainsi des titres "Talk To Me" ou "Gold". « Cet album est en quelque sorte un au revoir, pas à la musique mais à cette façon de créer. Du moins, c'était enrichissant de le concevoir comme si c'était le dernier. Pour moi, il n'y a rien de plus beau que de mettre tout ton coeur dans 10 chansons qui s'imbriquent à la perfection pour raconter une histoire, comme un livre. Mais je ne sais pas si je serai capable de le refaire. Mon prochain projet, je l'ai déjà en tête et ce sera différent. Vous allez être surpris ! » promettait-il dans une interview accordée à Pure Charts l'an dernier. 


Chose promise, chose due ! Sans annonce au préalable, Thomas Azier est de retour en ce début d'été avec un projet en forme d'EP. « J'ai tout écrit dans des chambres d'hôtels pendant que j'étais en voyage à Tokyo, Kyoto, Abidjan, Berlin, Paris, Rotterdam, en Normandie et à Friedland où j'ai grandi dans la partie nord de la Hollande. Pour la plupart du temps, c'est juste un ordinateur, un micro branché en USB et moi. Mixer chaque morceau dans ces environnements était important pour moi, afin de conserver cette dimension réelle » explique-t-il au magazine Clash. "S t r a y", c'est son nom, se compose de quatre titres inédits qui semblent faire le lien entre les deux albums de l'artiste. Ballade enivrante à la guitare enveloppée dans des cordes élégantes, la piste d'ouverture "Echoes" est justement accompagnée d'un clip réalisé par Thomas Azier lui-même. La vidéo met en scène le marionnettiste Rob Kaufmann, rencontré à Berlin et qui est depuis devenu son ami, dans une performance étrange...

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article